Le Hall & Club Soda,

Grosse Soirée #7

[LANCEMENT] Caravane, Gazoline et Cherry Chérie

Mercredi 7 novembre 2018

Ouverture des portes : 19h
Spectacle : 20h

Admission générale
Grosse Soirée #7

édition no. 7 présentée en collaboration avec Coup de coeur francophone  | #CCF18

 

GROSSE SOIRÉE c'est une initiative de présenter des spectacles vraiment trop solides pour être vrais. Comme on considère que la musique doit être entendue par tout le monde, nos soirées sont gratuites. Quoi demander de mieux puisqu'on vous prépare des productions de grande qualité dans la meilleure salle en ville, le Club Soda. Un merci précieux à notre partenaire Lepointdevente.com.

 

CARAVANE (Lancement  du LP Supernova)

Portée par un son aussi corrosif que sexy, la formation rock Caravane s'est imposée rapidement dans le milieu musical québécois d'abord avec Chien noir (2014), puis Fuego (2016), récoltant au passage plusieurs accolades et nominations. Après deux impressionnantes tournées de plus de 300 spectacles à travers le monde, le groupe revient à la charge avec Supernova, un troisième album réalisé par Jesse Mac Cormack à la facture sonore plus approfondie sur lequel ils se questionnent sur le monde qui les entoure.  

NOUVEAU |  Écoute en exclusivité du LP Supernova via Voir.ca 

 

GAZOLINE

Entre confessions crues et divagations confuses, Gazoline propose avec son nouvel EP “Yūgen” une œuvre pop éparpillée à l’optimisme sombre, tantôt funk tantôt new wave. Autrefois dramatiquement égocentrique, Gazoline chante maintenant la vie des autres dans cette relique irrévérencieuse de la mort du rock. 

Nommée pour le Prix de la Chanson SOCAN et deux fois au Gala de l’ADISQ, l’incandescente formation ouvre la voie à un des chanteurs les plus sanguins et irréfrénables du Québec, et brise cette fois toutes ses barrières établies. Ces ex-porte étendards du garage rock brouillent désormais les pistes et plongent sans retenue dans un tourbillon pop assumé, lors d’un spectacle incendiaire où se marient étrangement autotune et cordes de guitares brisées.

 

CHERRY CHÉRIE

Cherry Chérie, quatre aguerris capables du meilleur surf-rock réverbéré, du plus vivifiant jerk, de jeux d’accords d’allégeance Yardbirds, du pop-garage à gogo le plus irrésistible. En un mot : É-PA-TANT» C’est ainsi que se présente Cherry Chérie d’après Le Devoir. Un groupe dont la deuxième galette Adieu Veracruz — pas noire et de moins de 180 grammes (les vrais savent), mais qui en a le son, cela va sans dire —, sent la mer et le sable. Une bande de redoutables « joueurs » dont les guitares opulentes aux échos surf plantent un décor où s’allongent des mélodies qui, descendantes légitimes et illégitimes des sixties, surpassent le plat pastiche. La trame sonore d'un film noir qui ne verra jamais le jour.

 

RSVP Facebook

Pour partager cet événement :

Grosse Soirée #7 sur le Web